Written by 10:14 pm Lifestyle Views: 13

La Position Biblique sur le LGBT+ : Interprétation Biblique Au Sujet LGBT+

« La Bible est le livre de l’humanité et est la seule source de la vraie morale. » – Thomas Jefferson

La Position Biblique sur le LGBT+

La Position Biblique sur le LGBT+. La Bible, est la Parole de Dieu. Cependant pour des milliards de personnes à travers le monde, elle est juste un texte comme les autres. Par ailleurs, le grand problème de la Bible est son interprétation. En effet, elle a été  interprétée de différentes manières au cours de l’histoire. Et actuellement la position biblique sur le LGBT+ est combattue précisément dans les domaines de la sexualité et de l’orientation sexuelle. L’interprétation dite inclusive de la Bible, voila le fer de lance du combat des ceux et celles, qui jettent la confusion sur la position biblique  sur le LGBT+. Par ailleurs, la Bible, offre son propre éclairage. Il est crucial de saisir sa position sur cette question. Dans cet article, nous explorerons l’origine de l’interprétation inclusive. Et nous verrons sa conséquence dans les domaines de la sexualité et de l’orientation sexuelle. Enfin, nous exposerons la position biblique sur le LGBT+.

Pour Aller Loin

Je vous invite à lire cet article sur l’autorité de la Bible. Cliquer sur : « La Sola Scriptura : L’Autorité Suprême de la Bible dans le Christianisme ». En effet, la position biblique sur le LGBT+, n’est bien comprise que lorsque nous admettons l’autorité de celle-ci. Et pour bien faire sur ce sujet relatif à la Bible, je vous propose de visualiser cette vidéo de 06 minutes. Elle nous explique comment et pourquoi nous devons lire la Bible. Cliquer sur : « Comment Lire et Méditer la Bible le Matin ».

Mettre la Bible en Pratique voila le Secret de la Paix sur Terre.

INTERPRETATION INCLUSIVE ET LA NATURE DE LA BIBLE

Définition

L’interprétation inclusive est une approche de la lecture et de l’analyse de textes qui vise à prendre en compte la diversité des voix et des perspectives. En effet, elle cherche à identifier les biais et les préjugés présents dans les textes et à les remettre en question.

Origine, Evolution dans le Temps et Pionniers

L’interprétation inclusive n’est pas le fruit d’une seule individualité ou d’une fraction. Elle résulte plutôt d’une progression temporelle, mûrie face à la reconnaissance croissante des préjugés et biais inhérents aux textes.

Quelques-uns des pionniers

Au XIXe siècle, des féministes comme Sojourner Truth et Susan B. Anthony ont commencé à remettre en question les interprétations bibliques. Ces interprétations justifiaient la subordination des femmes.

Par ailleurs, au XXe siècle, des théologiens et des biblistes comme James Cone et Elisabeth Schüssler Fiorenza ont développé des théologies de la libération. En effet, ils s’attaquaient aux injustices sociales et économiques et qui incluent les voix des personnes marginalisées.

Dans les années 1970 et 1980, des penseurs critiques comme Michel Foucault et Judith Butler ont développé des outils à propos. En effet, ces outils  ont servit pour analyser les préjugés de genre et d’autres formes d’oppression dans les textes.

Première Observation

Tels sont les origines ainsi que les domaines original de cette technique d’interprétation. Notons qu’elle ne répond pas au premier principe d’interprétation. Reconnaitre un document a sa juste valeur. En effet, cela signifie que chaque élément du texte est pris en compte dans son contexte, son époque, et sa signification originale, sans distorsion.

Ce principe s’applique à tous les types de documents, qu’ils soient religieux, historiques, littéraires, ou autres. L’objectif est de comprendre le texte dans sa totalité, et d’éviter les interprétations biaisées ou sélectives.

CONSEQUENCE DE L’INTERPRETATION INCLUSIVE DE LA BIBLE FACE AU CAS LGBT+

Avant d’analyser les conséquences de ce type d’interprétation, rappelons ses caractéristiques.

Trois Principes De Base De L’Interprétation Inclusive De La Bible

En effet, l’interprétation inclusive s’appuie sur les principes suivants :

Attention Aux Voix Marginalisées

L’interprétation inclusive s’attache à donner voix aux personnes et aux groupes qui ont été historiquement marginalisés ou exclus.

Questionnement Des Biais

L’interprétation inclusive encourage à questionner les biais et les préjugés présents dans les textes. Elle inclut ceux qui sont liés à la race, au genre, à la classe sociale, à la religion, à l’orientation sexuelle et à d’autres facteurs.

Ouverture À Différentes Perspectives

L’interprétation inclusive est ouverte à différentes perspectives et encourage le dialogue entre les lecteurs.

Deuxième Observations

Voici quatre handicaps relatifs à l’interprétation inclusive de la Bible.

Premièrement, cette approche est une forme d’anachronisme. Car elle  projet des valeurs et des normes contemporaines sur des textes bibliques qui ont été écrits dans des contextes culturels et historiques très différents.

Deuxièmement, l’interprétation inclusive conduit à une lecture sélective des textes bibliques. Car elle favorise certains passages qui semblent soutenir des positions inclusives. Elle ignore ou minimise d’autres passages qui semblent soutenir des positions exclusives.

Troisièmement, elle réduit le caractère inspiré de la Bible. Car elle suggère que les textes bibliques comportent des biais et des préjugés qui doivent être corrigés ou dépassés.

Enfin, cette interprétation conduit à une approche relativiste de la Bible. En effet, elle suggère que toutes les interprétations sont équivalentes et valables.

L’interprétation inclusive affaibli la nature normative et autoritaire des textes bibliques.

Conséquences Actuelles De L’Interprétation Inclusive De La Bible

De nos jours, l’interprétation inclusive a opéré tel un puissant catalyseur dans la quête de légitimité identitaire. Et aussi dans la protection des soi-disant marginalisés. En réalité, l’utilisation généralisée de cette approche a pratiquement dilué l’effet normatif et autoritaire des textes bibliques sur la conscience humaine.

En termes de conséquences, l’approche inclusive de la Bible, a eu des effets dans le monde entier.

Dans Le Monde Occidental

En effet, dans le monde occidental, certains théologiens soutiennent que Romains 1:26-27, condamnant l’homosexualité, doivent être compris dans leur contexte historique et culturel.

De nombreuses églises chrétiennes, notamment certaines branches de l’Église épiscopale, de l’Église luthérienne. Et de l’Église presbytérienne, ont accepté et ordonné des membres de la communauté LGBT+. En effet, ils ont  affirmé a tord que l’amour et la compassion sont des valeurs centrales de la foi chrétienne. Nous rappelons que Dieu, n’a rien a faire avec le péché. Cependant, Dieu aime les pécheurs.

Dans Le Monde Arabe

Dans le monde arabe et islamique, le regard inclusif sur la question de l’homosexualité est influencé par des mouvements extérieurs aux traditions religieuses. Et aux contextes culturels. L’homosexualité est désormais plus acceptée dans une société bien qu’ancrée dans une tradition religieuse stricte. Celle-ci commence à intégrer des interprétations plus inclusives de la sexualité et de l’orientation sexuelle.

LA POSITION BIBLIQUE SUR LE LGBT+ : ROMAINS 1.26-27

La position biblique sur le LGBT+, est la condamnation des comportements homosexuels (Voir Rom.1.26-27). Paul décrit comment les gens, après avoir rejeté Dieu, ont succombé à des désirs sexuels immodérés et déplacés, manifestés par des relations sexuelles entre personnes de même sexe.

Cependant, certains chrétiens adoptent une interprétation libérale des Écritures. Ils voient Rom.1.26-27 comme faisant référence à des comportements spécifiques à l’époque de l’apôtre Paul. Cette interprétation est en contradiction avec le principe d’exégèse. Car l’apôtre Paul a effectivement dit ce qu’il voulait dire. La position biblique sur le LGBT+ trouve sa base sur plusieurs passages de la Bible.

Fondement De la Position Biblique Sur le LGBT+

Par ailleurs, la Bible comporte plusieurs versets qui abordent le sujet de l’homosexualité. Elle est prise dans la même orientation que l’Apôtre Paul (Voir Rom.1.26-27). Et ces versets sont cités pour soutenir la position biblique sur l’homosexualité. Les relations sexuelles entre personnes du même sexe sont contraires à la volonté de Dieu.

Voici quelques exemples :

Lévitique 18.22 

« Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. »

Lévitique 20.13 

« Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux. »

1 Corinthiens 6.9-10 

« Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les fornicateurs, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. »

1 Timothée 1.9-10 

« 9 nous savons bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, 10 les débauchés, les homosexuels, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, 11 conformément à l’Evangile de la gloire du Dieu bienheureux, Evangile qui m’a été confié.»

Ces versets soutiennent l’idée que l’homosexualité est incompatible avec les enseignements de la Bible.

Conclusion

La position biblique sur le LGBT+ est soutenue par une seule chose : une bonne interprétation de la Bible. Il est possible d’éviter les pièges des mauvaises approches de la Bible en suivant l’exemple du psalmiste dans le Psaume 119:18 : « Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi ! » Demander l’aide de Dieu, l’auteur de la Bible, afin de comprendre son œuvre. La Bible.

En effet, la question LGBT+ semble ériger un obstacle de taille dans la compréhension de la Bible. L’interprétation inclusive des textes sacrés par certains leaders du mouvement LGBT+ les amène à attribuer à la Bible des sens bien éloignés de son message originel. Cette approche complexifie la lecture du texte biblique, étouffant ainsi son caractère divinement inspiré. La Bible tire sa singularité de ce caractère inspiré. Et toute traduction fidèle se doit de respecter ce premier principe en reconnaissant la valeur intrinsèque de ce document sacré.

(Visited 13 times, 1 visits today)
Close
Open chat
1
Scan the code
LaCroixMavie.Com Free Talks
Bonjour/Hello
En quoi pourrions-nous, vous etres utiles?
How can I Help You?