Jesus a dit Luc

Jésus a Dit : « Luc 4.12 »

Tu ne tentera pas le Seigneur ton DieuVoici une parole d’avertissement, une parole qui fait appel à notre attention, en ce concerne notre regard sur Dieu, du point ses capacités et sa puissance disponibilisée pour ses enfants. Tenté Dieu consiste à entreprendre une action dont la nature et la finalité sont contre la volonté de Dieu. Tenté Dieu, c’est aussi prendre la position de désobéissance, à toute les fois qu’il utilise la voix de ta conscience pour t’empêcher de faire quelque chose de pas juste.

Jésus a Dit : « Luc4.21 »

Cette parole des écritures… est accomplie Voici une parole de Confirmation, toutes Paroles dite par Dieu, porte en elle deux dates et un parcourt. La date de son émission, et celle de son accomplissement (Hab.2.3). Nous avons le devoir de rester avec le Seigneur, endéans le parcourt d’accomplissement de sa parole, lorsque nous portons une promesse de Dieu, afin de lui entendre dire : « aujourd’hui cette parole est accomplie ». Resté dans l’intimité avec le Dieu de la promesse, est une façon efficace de garder la promesse, et de veillez jusqu’à son accomplissement. Seul en  Christ est dit l’amen de l’accomplissement (2Cor.1.20).

Jésus a Dit : «Luc 4.23 »

Médecin guéris toi toi-même Voici une parole d’incrédulité, le Seigneur sait faire attention à notre véritable motivation de vivre les bénéfices de sa puissance. Et toute son attention à lui est portée sur notre CONFIANCE en sa personne. La puissance de Dieu ne se démontre pas, comme une réponse à un défi lancé contre lui, mais plutôt, comme une réaction, une réponse à un cri d’amour et de confiance qui lui est adressé. Car tout ce que le Seigneur a fait, depuis la petite guérison, jusqu’à sa mort et sa résurrection, n’as étaient qu’une expression d’amour en vers nous. Que notre attitude soi plutôt inspirée de confiance et d’amour envers Jésus, que de doute poussant à le défier.

Jésus a Dit : « Luc 4.24 »

Aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrieVoici une parole réaliste, le réalisme du Seigneur procédai de sa connaissance qu’il avait sur l’homme dont la pensée (Luc 5.22), était sans cesse traduite par les actes d’incrédulité et d’un aveuglement spirituel profond.

Il n’est pas important dans la marche avec le Seigneur, de jouer au costaud, et au capable. Soyons plutôt réaliste comme l’as était l’aveugle qui a reçut la vision claire après un second touché du Seigneur. Car à son premier touché il avait la confusion, et il ne s’est pas contenté de cet état, il a fait montre d’un réalisme qui lui a valu une vision bien claire (Mc.8.22-26).

Jésus a Dit : « Luc 4.25-27 »

En Israël du temps d’Eli Voici une parole de témoignage, le Seigneur n’a pas exercé son ministère, en mettant dans l’oubli tous ceux qui l’ont précédé. Trois leçons nous est données par le Seigneur en parlant du prophète Eli :

  1. Le ministère particulier du prophète Eli était authentique ;
  2. Reconnaitre les autres qui ont servit Dieu fidèlement ;
  3. Reconnaitre la souveraineté de Dieu.

Notre équilibre de la vie, passe aussi par ces trois vérités. Bien vivre consistera donc à les observés de façon pratique.

Jésus a Dit : « Luc 4.35 »

Tais toi, et sortVoici une parole d’autorité, le secret de l’autorité ayant accompagnée le Seigneur dans son ministère, est le produit de son obéissance. A plus d’une fois Il affirme qu’il avait pour model notre Père Céleste. Contrairement aux pharisiens et aux scribes, qui faisait REFERENCE à l’autorité de la loi, pour appuyer leurs affirmation, le Seigneur, Lui faisait USAGE de l’AUTORITE de DIEU. Le christianisme étant une RELATION, et non pas une RELIGION, nous sommes appelé a faire comme Christ avec qui, nous sommes en relation vivante.

Jésus a Dit : « Luc 4.43 »

Il faut aussi que j’annonce… la bonne nouvelle… aux autres VillesVoici une parole d’urgence vitale, annoncer la bonne nouvelle aux perdus des nos jours. Faire la volonté du Père Céleste était la plus grande priorité du Seigneur. Nous aussi, sommes appelés a faire autant. Comme le Seigneur, notre efficacité repose sur l’unique engagement de faire la volonté de Dieu, qui est l’annonce de la bonne nouvelle (2Pi.3.9, Matt.28.19). Pour le Seigneur, cela c’était une obligation personnelle. L’annonce de la bonne nouvelle reste une priorité et une actualité dans le cœur de Dieu et ça doit l’être aussi pour les vrais disciples, qui gardent les commandements du Seigneur.

Jésus a Dit : « Luc 5.4 »

Avance en pleine eau Voici une injonction du Seigneur, toute parole qui sort de la bouche du Seigneur est utile pour l’Homme. Car il est écrit :…l’homme ne vivra pas des pains seulement…(Lc.4.4). Le plus grand péché que l’homme puisse commettre est le faite de ne pas croire à ce que Dieu dit, manquer la confiance en Dieu a causé la chute de toute l’humanité dans la mort, et la séparation avec Dieu. Fait comme Pierre, après avoir travaillé toute la nuit, il choisit d’obéir.

Seule l’obéissance à la parole de Dieu, arrêtera la succession des nuits d’échecs dans nos vies, alors agissons sur la parole de Dieu.

Jésus a Dit : « Luc 5.13 »

Je le veux Voici une parole de certitude, nous avons un devoir lorsque nous nous approchons du Seigneur dans la prière pour nos besoins. Le devoir est celui de conformer notre requête à sa volonté. Le Seigneur à accéder à la demande du lépreux sans objection pour deux raisons qui sont ; la foi qui a poussé à l’action (Demande de guérison), et la conformité de la demande à la volonté de Dieu (Jn.10.10). Nous devons apprendre à être sincère dans nos moments de prière, pour savoir dire à Dieu nos véritable besoin car il est notre berger (Ps.23) qui ne nous pas laisse manqué de quelque choses.

Jésus a Dit : « Luc 5.14 »

Va te montrer au sacrificateurVoici une parole confirmant la divinité du Seigneur (1), la science, qui est ici représentée par le rôle que le Sacrificateur était appelé joué, celui d’examiner minutieusement la maladie, n’est contredit pas la foi, mais la science travaille au service de la foi, pour démontrer son efficacité et sa véracité. Que des affirmations erronées des scientifiques sans Dieu contre la véracité de la foi, sont battues en brèche chaque jour par le caractère inchangé de la parole de Dieu, sur notamment la théorie de l’évolution…

Christ n’est pas venu abolir la loi qui confère aux sacrificateurs le sacerdoce du constat de guérison, mais il est venu plutôt pour un accomplissement parfait de cette Loi.

Jésus a Dit : « Luc 5.20 »

Homme tes péchés te sont pardonnés Voici une parole confirmant la divinité du Seigneur (2), ce plus facile de croire, lorsque les choses sont d’une évidence claire, mais la divinité ne s’apprécie pas seulement dans les limites de la loi qui constate une divine sur une peau malade, elle doit aussi se faire reconnaitre par une démonstration et, une reconnaissance que seule la confiance en Dieu (la foi) produit dans un cœur où elle est présente. Car pour agir Christ a vu leur FOI… (Voyant leur foi…).

Il nous faut apprendre à avancé avec Dieu, seule notre foi en Dieu, nous permet de faire des mise-à-jour de notre connaissance de Dieu. Car nous pouvons l’avoir connu hier, comme le Dieu figé au Temple, dans la loi de Moise, et qui soit le seul à pardonner les péchés, et le rejeter dans sa nouvelle façon de procéder, où il agit comme EMMANUEL, Dieu parmi les humains.

Jésus a Dit : « Luc 5.31-32 »

Ce sont les malades qui ont besoin du médecin Voici une parole de précision, si déjà le Seigneur qui vit en dehors de nos situations, problèmes… se donne la peine de le connaitre avec précision, nous devons faire autant pour bénéficier de son intervention, lorsqu’il nous faudra lui présenter nos requêtes. Une réponse précise avait permise à Jacob d’entrer dans sa destinée (Gse.32.27-28).

La précision consiste dans la reconnaissance des nos situations, problèmes, maladies, défaut à leurs juste valeur, et ne pas être complaisant avec soi-même.

Voici la question de réflexion : QUI ES-TU VRAIMENT ?

Jésus a Dit : « Luc 5.33-35 »

Les amis de l’époux Voici une parole de prestige, le Seigneur parle en vrai leader, qui sait donner de la valeur à ceux qui croient en lui. Le Seigneur parle de ses disciples en amis, et non pas en subalterne. Un bon leadership est celui qui élève les autres en public. Cette parole évoque à la fois le privilège attaché au fait d’avoir pour Maitre Jésus Christ, qui fonctionne avec amour et compassion, plutôt qu’avec uniquement un sens du devoir qui met l’accent plus sur les obligations légales, tout en oubliant les saines joies de la vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.